top of page

Le jeu de l'égo

Dernière mise à jour : 10 oct. 2023

. Quand ton profil Méta@ te montre quelque chose de différent de l'histoire que tu te racontais sur toi / de ce que tu croyais de toi / ou te montre ce que tu ne voulais pas voir .

.

.Souvent, tu viens pour découvrir ton profil Méta@ en ayant déjà des croyances sur toi, c'est normal.

.

Parfois tu ne t'es pas trop questionnée encore sur ce qui te va pas exemple en terme de couleurs, sur l'énergie que tu dégages, et tu viens avec un espace assez ouvert, assez neutre (jamais complètement)

Parfois, au contraire, tu as déjà bien réfléchi au sujet, depuis longtemps, et ça peut faire 20 ans par exemple que l'on t'a dit que tu étais Hiver, et tu portes depuis 20 ans, et plutôt facilement, les couleurs de cette palette: le noir, le blanc, le marine, le vert sapin, le bleu roi etc... tu viens donc avec une croyance sur les couleurs qui te vont et une habitude de les porter.

.

Mais tu es là parce qu'une voix, quelque part, t'a soufflé d'aller voir de plus près, d'aller explorer ta réalité, explorer par toi même, en t'appuyant sur ton corps, sur tes ressentis et ce qui se passe en toi avec les tissus, les vêtements, en étant accompagnée pour clarifier tes filtres de perception.

Tu viens donc avec un chouilla, un peu ou beaucoup de croyances sur toi.

.

Et puis, pendant l'exploration des couleurs, tu vois, tu ressens, que tu rayonnes d'une toute autre énergie que celle de tes habitudes, l'hiver pour reprendre l'exemple. Tu vois l'harmonie qui se dévoile avec le printemps.

Tu vois quelque chose que tu n'avais pas encore vu, soupçonné.

Par exemple de la douceur, de la fraicheur, de la délicatesse dans ton visage.

Tu observes que les couleurs du printemps s'harmonisent avec toi, résonnent avec ta peau fine, ton teint doré, ta lumière.

.

Alors viennent à toi les résistances.

"C'est ça une couleur qui me va?

"Quand même, ces couleurs, elles sont jolies mais un peu fades non?"

"Je vois bien la douceur, mais où est le peps, le contraste que j'aime bien"?

"C'est possible de porter ces couleurs, en vrai?"

....

.

Tu n'es pas tout à fait prête à ce moment là à accueillir ton écrin, ton énergie.

Tu as besoin de lâcher une image de toi pour laisser la place à ce qui est.

Souvent, cette étape de lâcher pour ouvrir à plus de justesse se fait pendant l'accompagnement. Je vois la beauté de chaque énergie et , sans forcer, je t'amène à la voir toi aussi.

Mais voilà, il peut y avoir cette étape. cette résistance.

.

Le sentiment, en découvrant tes couleurs, d'être enfermée dans une palette, une saison, est aussi une forme de résistance qui peut faire partie de ce processus de révélation.

.

Tu n'es pas forcément d'accord, inconsciemment, avec le fait d'être singulière, unique et polarisée, que tu n'es pas tout, que tu as fait des choix d'incarnation.

Tu n'es pas forcément OK avec le fait que ce qui te ressemble, ce qui te convient, est limité dans la matière.

Si tu écoutes ton corps, tes ressentis, tu peux te connecter à la différence entre ce qui te convient et ce qui ne te convient pas.

Mais ta tête, ton EGO, n'est pas toujours d'accord.

.Alors ça dit :

"Mais si je suis printemps, je ne vais plus pouvoir porter de noir alors?"

"Je suis condamnée à ne porter que ces couleurs?"

"Mais en hiver, je vais quand même pouvoir porter du noir, du bleu marine??"

"En été, je ne vais pas pouvoir porter de blanc"?

....

En réalité, tu sais bien que tu "peux" porter ce que tu veux.

Mais là, ton égo panique, parce que ce n'est pas ok pour lui de renoncer au tout, d'accepter l'idée de singularité, ce qu'il peut vivre comme une limite.

.

Alors, à ton égo, je peux lui dire:

"Ecoute, tu fais bien comme tu veux. Tu n'es obligé à rien. Sois tranquille. Jusqu'à maintenant tu as expérimenté le sans limite dans les vêtements, les couleurs. Mais c'était aussi une expérience sans repère, sans fondement, sans lien avec toi. Regarde si ça te convient toujours de vivre sans repère et sans connexion à toi. Rien ne se fera en force. Mais je te propose d'expérimenter. Ne te limite pas, juste explore avec curiosité, sans jugement, et si possible dans la légèreté. Et observe, ressens. Peut être alors que l'envie de porter du toi viendra naturellement."

.

Hug à toutes celles et ceux qui se reconnaîtront dans ces résistances

.

Si tu veux vivre ce processus de révélation avec moi, je propose en ce moment des accompagnements individuels, et des accompagnements en petits groupes. Plus d'info plus bas sur ma page ou en MP.

.

PS: le chat me fait penser à l'égo planqué qui accepte d'ouvrir la porte avec curiosité

25 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page